En République Démocratique du Congo.
Les conflits ethniques, les divers groupes armés et l'insuffisance de gouvernance poussent les populations à se « déplacer » autour des villes sécurisées par les Nations Unies. Elles sont actuellement 6,7 millions en RDC. 500 000 au Tanganyika.

Elles vivent dans le plus grand dénuement sous perfusions des agences des Nations Unies et des ONG présentes. Problèmes de nutrition, d’hygiène, de santé, d’éducation,… dans une région de presque deux fois une région française.